Le plus grand secret pour vendre quelque chose

Accueil

Éducation

Emploi

Entreprise

Actualité

Création

ICAM

Contact

 

 

 

Thèmes d'actualités

Emploi et éducation

Entreprise et création

Financier et comptabilité

Relation et marketing

 


 

 

 

Actualité de relation et marketing

 

Le plus grand secret pour vendre quelque chose

16 février 2008. Que nous soyons vendeur ou non, chaque fois qu’on est en relation avec quelqu’un, cette rencontre a sa base sur le désir d’obtenir quelque chose de l’autre. Nos habitudes de société actuelles nous ont conditionnés à utiliser les êtres humains pour réaliser nos désirs et c’est au moyen de l’échange que nous croyons y arriver. En affaires, en amour ou tout autre domaine, nous croyons devoir faire un échange favorable aux deux parties afin de satisfaire nos désirs et alors on cherche des moyens pour influencer ou convaincre l’autre sans vraiment comprendre l’autre. Voici une vérité universelle toute simple que bien des gens ont oubliée concernant le fait de vendre quelque chose ou se vendre pour obtenir notre désir en toute liberté.

Le secret n’est pas de vendre quelque chose, mais d’amener l’autre à acheter quelque chose.

Vendre est une réaction apprise (des gens qui ne comprennent rien des relations) qui dérange les gens tandis qu’acheter est une action libre qui s’appuie sur un intérêt personnel créant alors l’initiative, qui est dans la liberté d’agir. Et comment une personne s’active à acheter ? Évidemment, personne au monde n’aime que quelqu’un lui vende quelque chose et pourtant, presque tous abordent les gens de cette façon sans comprendre l’autre. Et pour comprendre l’autre, nous avons à nous comprendre d’abord. Cependant, les gens ont une habitude de protéger leur ego en croyant qu’ils se connaissent et en fait, ils connaissent leur nom, leur travail, leur demeure, etc. donc ce qu’ils ne sont pas. La vérité est que rares sont les personnes qui sont attentifs à eux-mêmes au moment d’un contact avec quelqu’un pour savoir ce qu’elles sont en train de penser, en train de dire, en train de désirer, en train de sentir, en train de craindre, etc. La connaissance de soi est uniquement possible en action, laquelle est relation et se voir tel que nous sommes « en train de ». Quand l’avez-vous réellement expérimenté ? La réponse est : jamais, alors arrêtez de vous mentir à vous-mêmes et alors vous serez en mesure de vous comprendre et par conséquent de comprendre l’autre.

Donc, savez-vous ce qui intéresse l’autre (c’est la même question de ce qui vous intéresse, vous), ce que l’autre pense constamment et ce que l’autre est constamment en train de vouloir ? Regardez une personne assise sur un banc et demandez-vous à quoi cette personne peut bien penser, à quoi cette personne s’intéresse-t-elle en ce moment… En fait, nous pensons constamment, nuit et jour, à nous-mêmes et non aux autres. Oui, on parle souvent des autres, mais uniquement pour bavardage et médisance. On ne s’intéresse pas aux autres, c’est à soi-même qu’on s’intéresse d’abord, alors pourquoi renier cette vérité ? Est-ce la peur de ce que les autres nous traitent d’égoïste ? L’égoïsme n’est pas la satisfaction de nos désirs, mais l’inconscience de nos désirs et alors on fait tout notre possible pour manipuler, pour contrôler, pour culpabiliser les gens à réaliser nos désirs en leur faisant croire que c’est pour leur bien. Observez et vous verrez très bien cette vérité.

La cause en est une d’habitude apprise de nos prédécesseurs qui nous ont enseigné que notre petit bonheur, notre désir de satisfaction, notre amour, etc. est dans la mesure de ce que les autres nous donnent et alors on vient à croire inconsciemment que notre joie dépend entièrement des autres et alors on en vient à « posséder » afin de ne pas perdre ce qui nous procure de la satisfaction, du plaisir.

Par exemple, vous désirez faire un revenu par la vente de t-shirt sur la plage et les gens qui y viennent sont des touristes. Alors ne cherchez pas à vendre des t-shirt aux gens, mais annoncez que vous avez des souvenirs avec d’excellents prix… la clé est de découvrir ce que les gens feront une fois les t-shirts achetés ou tout simplement « pourquoi achèteraient-ils des t-shirts ? Plus facile, vivez l’expérience vous-mêmes et vous saurez leur vérité qui est la même que vous.