Les enfants et le divorce

Accueil

Éducation

Emploi

Entreprise

Actualité

Création

ICAM

Contact

 

 

 

Thèmes d'actualités

Emploi et éducation

Entreprise et création

Financier et comptabilité

Relation et marketing

Droit et liberté

 


 

 

 

Actualité de droit

 

Les enfants et le divorce

18 mai 2008. Un enfant caméléon est trop souvent le produit d’un divorce. Ce sont des enfants qui se comportent, pensent et ressentent lorsqu’ils sont à la maison du père et d’une autre façon lorsqu’ils sont chez leur mère. Ils entendent souvent leurs parents dire qu’ils veulent vivre avec eux et également les entendre se plaindre et critiquer l’autre parent. Cependant, l’attitude des enfants est bien au-delà et parfois ils changent leur façon de s'habiller, leurs intérêts et presque tous les aspects de leur vie, car ils vont et viennent entre les foyers de leurs parents sans véritablement savoir lequel est le vrai foyer.

Par exemple, un cas réel d’une jeune fille qui chez sa mère prenait des leçons de ballet et chez son père qui s’intéressait au sport de plein air, camping et la randonnée en forêt. Chez sa mère, elle se comportait comme une petite fille de deux ans soumise à sa mère et chez son père père, elle s’affirmait et était autonome.

Tout le monde a besoin d'apprendre à s'adapter à des situations différentes et il est essentiel de savoir que le comportement devrait être différente à l'église, à un match de football ou à l’école. Mais les enfants qui présentent des changements complets de comportement selon les intérêts d'un des parents sont en difficulté. Ils sont extrêmement vulnérables à la pression des autres parce que leurs plus grandes craintes sont le rejet et l'abandon. Si cela se produit en compagnie de voyous, alors ils vont agir comme des voyous afin de ne pas être rejeté. Se cela arrive avec un culte, alors ils pourraient devenir de véritables croyants conditionnés. S’ils sont avec des groupes consommant ou vendant des drogues, de l’alcool ou autres substances, alors ils seront influencés par l’inconscience collective par manque d’identité personnelle.

Les parents divorcés doivent accorder une attention particulière aux espoirs et aux attentes qu'ils transmettent à leurs enfants. Le premier signe indicateur est la critique, le jugement et la jalousie d’un parent pour tenter de se déresponsabiliser et accuser l’autre parent. L'enfant alors imitera un parent ou le m6eme comportement afin d’obtenir ses désirs, ce qui est un autre signe d'avertissement.

Le meilleur remède pour les enfants qui vivent le divorce des parents est d'arrêter la lutte qu’ils se font. Les parents qui cessent de parler négativement les uns des autres et qui interagissent avec courtoisie donnent aux enfants le message que la solution favorable et d’accepter les différences et les désaccords sans accuser ou rejeter l’autre. Les parents doivent donner à leurs enfants le choix (et non la permission) d’être des individus ou des êtres humains différents avec des désirs différents. S’ils disent aimer leurs enfants, alors leurs actions en relation avec l’autre parent vont démontrer toute leur sagesse ou toute leur hypocrisie.