Accueil

Éducation

Emploi

Entreprise

Actualité

Création

ICAM

Contact

 

 

 

Thèmes d'actualités

Emploi et éducation

Entreprise et création

Financier et comptabilité

Relation et marketing

Droit et liberté

 


 

 

 

Actualité d'emploi

 

Les universitaires paresseux et profiteurs

17 mai 2010. Combien de gens autour de nous terminent une formation universitaire en décrochant un beau diplôme et ensuite, ne sachant pas quoi faire de leur vie, vont en choisir une autre ? Si vous n'en connaissez pas un, alors il y a de forte chance que vous en êtes un… un universitaire paresseux et profiteur.

 



Vos parents n'ont jamais été conscients que tout vous donner a été la cause de votre manque d'amour pour vous et votre manque d'initiative. Vous prenez constamment sans rien offrir avant de recevoir, ainsi vous vivez contre l'univers et sa loi de cause à effet… vous vivrez éventuellement les conséquences de vos choix de vouloir obtenir quelque chose sans travailler, sans faire d'action auparavant.

Apprendre quelque chose est une activité et non une action… c'est une activité qui est souvent utilisée pour perdre son temps dans les mots accumulés. Cependant, vous pouvez accumuler le plus de mots possibles concernant les portes, son fonctionnement, son utilité, sa structure et sa matière… pour ouvrir une porte, vous aurez à faire une action et les mots ne pourront rien faire pour l'ouvrir.

Cette mode d'apprendre sans faire d'expérience est une des choses les plus idiotes et insensée de la vie et une personne intelligente sait parfaitement que l'éducation sans expérience est une voie pour les paresseux et les gens cherchant à ne pas expérimenter la grandeur en eux.

Que vous rêvez d'être politicien ou autre "profession" de paresseux, jamais vous n'allez être fier de vous, jamais vous n'allez découvrir le potentiel de création en vous, jamais vous n'allez vous reconnaître, jamais vous n'allez vous aimer… vous allez tout simplement créer une habitude de chercher à ce que les autres "vous aiment" pour compenser votre manque d'amour et de conscience de vous-même.

La vérité est que vous allez en manque vers l'extérieur… vous cherchez à compenser vos faiblesses par les autres, donc vous êtes dépendants et vous êtes contrôlés par les autres… comme des esclaves qui se croient libres.

 

Partagez sur vos réseaux sociaux préférés... Share