Accueil

Éducation

Emploi

Entreprise

Actualité

Création

ICAM

Contact

 

 

 

Thèmes d'actualités

Emploi et éducation

Entreprise et création

Financier et comptabilité

Relation et marketing

Droit et liberté

 


 

 

 

Actualité de relation et marketing

 

L’inconscience de soi et les habitudes de penser ou croyances

Et qu’est-ce qui fait en sorte que les gens ne soient pas conscients ? Évidemment, cela se déroule très profondément dans le mental, dans le subconscient où les habitudes sont enfouies. Et cette habitude est celle de protéger son amour propre. Cette réaction est une conséquence concernant de nombreuses fois que les gens (parents, professeurs, autorités, etc.) nous ont critiqué, jugé, abaissé et culpabilisé, posé des conditions, des obligations, alors nous en sommes arrivés à avoir peur de cela et en plus, ils nous ont tous dit que la critique était constructive, que le jugement était la loi, que la comparaison était saine et que la culpabilité était la responsabilité. Ensuite on s’étonne de constater pourquoi les gens ont ce réflexe de se protéger en étant adulte… et qu’ils ne font rien de nouveaux par peur de se faire juger par ceux qui ne font rien de créatif, de nouveau.

 

Ainsi, les gens vivent des ressentiments à partir de leur naissance et non des sentiments bien. Comment peut-on évolué avec ce genre d’attitude ? Comment les gens peuvent-ils penser par eux-mêmes quand cette même pensée n’est pas consciente qu’elle est conditionnée à ne pas penser avec intelligence et affection ? Et comment une pensée peut-elle modifier sa façon de penser ? Impossible, les gens doivent avoir des points de vue différents afin de faire des choix de penser et sans choix, on crée des croyances profondes qui nous emprisonne dans un cadre particulier sans en être conscient.

 

Les problèmes de relation en Colombie